MaPrimeRénov’ Sérénité

MaPrimeRénov’ Sérénité est une aide mise en place par l’Etat, et financée par l’ANAH (Agence Nationale de l’Habitat). Tout comme MaPrimeRénov’, son objectif est d’aider financièrement les particuliers dans leurs projets de rénovation globale. Il s’agit donc d’une manière d'encourager ces travaux, s’inscrivant dans la démarche de transition énergétique du gouvernement. En effet, ils permettent de réduire la consommation d’énergie et les émissions de gaz à effet de serre considérablement. L’objectif premier de cette aide est de rendre les travaux de rénovation énergétique accessibles à tous, particulièrement aux ménages aux revenus les plus modestes. Grâce à cette aide, vous pouvez être aidé d’un accompagnateur certifié MonAccompagnateurRénov’, qui saura vous guider au mieux pour votre projet mais également l’obtention des aides.
Partager cet article

Quels sont les critères d’éligibilité à MaPrimeRénov’ Sérénité ?

Pour pouvoir être éligible à cette aide, vous devez remplir certaines conditions :

  • Votre logement doit avoir été construit il y a au moins 15 ans à la demande de l’aide.
  • Vous devez en être propriétaire occupant.
  • Vous devez continuer à y vivre au moins 3 ans lors de la demande de l’aide.
  • Il doit s’agir de votre résidence principale (vous devez y vivre au moins 8 mois par an).
  • Lors de la réalisation des travaux, vous devez faire appel à un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).
  • Vos travaux doivent permettre à votre logement de bénéficier d’un gain énergétique de 35% minimum.
  • Pour obtenir MaPrimeRénov’ Sérénité, vous devez avoir des revenus classés modestes ou très modestes selon le barème de l’aide (foyers jaunes ou bleus).

Plafonds de ressources pour les ménages modestes et très modestes selon la région

Les plafonds de ressources ci-dessous entreront en vigueur le 1er janvier 2024.

{{tableaux-1}}

{{aller-1}}

Quel est le montant de MaPrimeRénov’ Sérénité ?

Le montant qui vous sera alloué dépend de vos revenus et du gain énergétique permis par les travaux, permettant une véritable équité de l’aide entre différents bénéficiaires.
Si vos revenus sont modestes, l’aide maximale possible sera de 17 500 €. L’ANAH prend alors en charge 50% du montant total, hors taxes. 

Pour un foyer aux revenus très modestes, cette aide maximale monte à 22 750 €, pour une prise en charge de 65 % du prix total.

Deux bonus cumulables existent également pour ces deux types de revenus selon l’étiquette énergétique de votre logement après travaux. Si celui-ci est considéré comme une passoire thermique (F ou G), et que les travaux lui permettent d’au moins atteindre le rang E, vous obtenez le bonus sortie de passoire thermique de 1 500 €. De la même manière, peu importe sa lettre d’origine, un logement atteignant l’étiquette A ou B à l’issue des travaux vous permet d’obtenir le bonus BBC (Bâtiment Basse Consommation) de 1 500 €.

Pour quels travaux puis-je demander cette aide ?

De nombreux travaux sont éligibles à cette aide : il s’agit d’ailleurs des mêmes que pour MaPrimeRénov

Ainsi, au niveau des systèmes de chauffage, l’aide permet de financer :

  • l’installation d’une chaudière (à alimentation automatique ou manuelle et fonctionnant à la biomasse),
  • d’un poêle et d’une cuisinière (à bois et granulés),
  • d’un foyer fermé,
  • d’un insert,
  • d’une pompe à chaleur (géothermique, solarothermique, avec échangeur de chaleur souterrain associé, air/eau, ou dédiée à la production d’eau chaude sanitaire),
  • d’un chauffage ou d’un équipement de fourniture d’eau chaude sanitaire (fonctionnant à l’énergie solaire thermique, ou avec des capteurs solaires hybrides thermiques et électriques à circulation de liquide),
  • d’un équipement de raccordement (ou droits et frais de raccordement) à un réseau de chaleur ou de froid,
  • la dépose d’une cuve à fioul,
  • l’installation d’un système de ventilation mécanique (VMC) contrôlée double flux autoréglables ou hydroréglables.

Pour ce qui est des travaux d’isolation, l’aide prend en compte :

  • l’isolation des parois vitrées (si celles-ci sont à simple-vitrage),
  • l’isolation des murs (par l’intérieur et par l’extérieur),
  • l’isolation de la toiture (rampants et combles) et de la toiture terrasse.

D’autres opérations s’ajoutent à cette liste pour les logements situés en Outremer, avec la sur-toiture ventilée, les bardages ventilés et l’isolation des parois vitrées ou opaques contre les rayonnements solaires.

Quelles sont les démarches à réaliser pour obtenir  MaPrimeRénov’ Sérénité ?

Cette demande d’aide se réalise directement sur le site de l’ANAH. Il faut l’effectuer impérativement avant le début des travaux. Pour que la demande soit acceptée, vous devrez joindre les devis des travaux à réaliser, qui vous seront fournis par les professionnels RGE de votre choix.  

{{cta-1}}

Les travaux ne pourront ensuite commencer qu’une fois votre demande acceptée : vous devrez ensuite les réaliser comme prévu, dans un délai de 3 ans après la décision de vous verser l’aide. Si vous dépassez ce délai, l’aide ne vous sera pas versée.

Une fois les travaux terminés, l’aide sera versée, sur envoi des factures à l’ANAH via votre compte en ligne.

Quelles sont les aides cumulables avec  MaPrimeRénov’ Sérénité ?

Cette aide est cumulable avec d’autres aides financières dédiées à la rénovation énergétique de votre logement. Ainsi, vous pouvez également vous renseigner en parallèle  sur les Certificats d’économie d’énergie (CEE), la TVA à taux réduit, l'Eco Prêt à Taux Zéro (Eco-PTZ), ou encore sur les aides des collectivités locales.

Si vous avez déjà bénéficié d’un Éco-PTZ auparavant et que vous souhaitez faire des travaux complémentaires. Il est possible de demander un second Éco-PTZ pour effectuer vos nouveaux travaux de rénovation. Le total des deux prêts ne pourra dépasser 30 000 € (50 000 € en cas de travaux de rénovation globale). Cette demande peut être faite dans un délai de 5 ans. Les travaux doivent être différents de ceux du prêt initial.

En revanche, cette aide n’est pas cumulable avec MaPrimeRénov'.

{{aller-2}}

Cela permet de bénéficier d'un soutien financier non négligeable pour réaliser vos travaux de rénovation énergétique.

{{cta-2}}

A noter que depuis le 1er Janvier 2023, si vous réalisez un bouquet de travaux dont le montant dépasse 5 000€, l’accompagnement par un Accompagnateur Rénov' est obligatoire, notamment pour l’obtention de MaPrimeRénov’ Sérénité. Il peut d’ailleurs vous aider pour réaliser vos demandes d’aides et pour choisir les professionnels.

Qu'est-ce qu'un Accompagnateur Rénov' ?

Découvrez dès maintenant si vous êtes éligible à MaPrimeRénov' Sérénité et à quel montant vous pouvez prétendre pour votre projet

S'inscrire sur Nidomio

Bon à savoir :

Si cette aide se tourne vers des logements vieux d’au moins 15 ans, c’est parce que les constructions moins récentes tendent à avoir des étiquettes énergétiques plus basses. Les passoires thermiques, classées F et G, sont les logements ayant le plus besoin de rénovations importantes.

En savoir plus sur les aides cumulables avec MaPrimeRénov' Sérénité :

What’s a Rich Text element?

The rich text element allows you to create and format headings, paragraphs, blockquotes, images, and video all in one place instead of having to add and format them individually. Just double-click and easily create content.

What’s a Rich Text element?

The rich text element allows you to create and format headings, paragraphs, blockquotes, images, and video all in one place instead of having to add and format them individually. Just double-click and easily create content.

Très modestes
Modestes
Intermédiaires
Élevés
Nombre d’habitants dans le foyer Ile de France Province
1 22 541 € 17 009 €
2 34 551 € 24 875 €
3 41 493 € 29 917 €
4 48 447 € 34 948 €
5 55 427 € 40 002 €
Par personne supplémentaire + 6 970 € + 5 045 €
Nombre d’habitants dans le foyer Ile de France Province
1 28 657 € 21 805 €
2 42 058 € 31 889 €
3 50 513 € 38 349 €
4 58 981 € 44 802 €
5 67 473 € 51 281 €
Par personne supplémentaire + 8 486 € + 6 462 €
Si vos revenus sont supérieurs à ceux présentés dans les tableaux des foyers bleus et jaunes, vous n’êtes alors pas concerné par cette aide, mais par MaPrimeRénov’.
Si vos revenus sont supérieurs à ceux présentés dans les tableaux des foyers bleus et jaunes, vous n’êtes alors pas concerné par cette aide, mais par MaPrimeRénov’.

What’s a Rich Text element?

text

heading 3

grgr

heading 4

The rich text element allows you to create and format headings, paragraphs, blockquotes, images, and video all in one place instead of having to add and format them individually. Just double-click and easily create content.

rrrrrrr rrr rrr

zefzefzefzefze

  • zefzefzefzez
  • zefzefzef
  • zefzefzef

zefzefzefzef

zefzefzefzef

  1. zffezfzefzef
  2. zefzefzefze
  3. zefzefzefzefzef

zefzefzefzefze

Static and dynamic content editing

A rich text element can be used with static or dynamic content. For static content, just drop it into any page and begin editing. For dynamic content, add a rich text field to any collection and then connect a rich text element to that field in the settings panel. Voila!

How to customize formatting for each rich text

Headings, paragraphs, blockquotes, figures, images, and figure captions can all be styled after a class is added to the rich text element using the "When inside of" nested selector system.

Articles similaires

Profils Fiscaux MaPrimeRénov’ 2024 : Trouvez Votre Catégorie

12/6/2024
MaPrimeRénov’ est une aide gouvernementale visant à encourager les travaux de rénovation énergétique. Pour savoir si vous êtes éligible et à quels montants votre ménage peut prétendre, vous devez connaître votre profil fiscal. Cet article vous aidera à comprendre comment le déterminer.
Lire la suite

Certificats d'Economie d’Energie (Primes CEE)

12/6/2024
Les primes des Certificats d'Économie d’Energie, ou CEE, sont encadrées par l’Etat. Elles sont proposées par les grands fournisseurs d’énergie aux particuliers. En effet, ils sont responsables d’une part majeure des émissions de gaz à effet de serre, et doivent compenser cette pollution grâce à la promotion de l’efficacité énergétique : ils incitent donc les consommateurs à réaliser des économies d’énergie, notamment en rénovant leurs logements. S’ils ne respectent pas cela, ces fournisseurs font face à une lourde pénalité financière. Tous les fournisseurs sont concernés, quelle que soit la forme d’énergie qu’ils proposent (électricité, fioul, chaleur, gaz, froid, carburant automobile…), et certaines grandes enseignes de distribution peuvent également allouer ces aides.
Lire la suite

MaPrimeRénov’ Geste par Geste

11/6/2024
MaPrimeRénov’ est l’aide principale mise en place par l’Etat, pour encourager les particuliers dans leurs travaux de rénovation énergétique. Elle vise à remplacer deux anciennes aides en les fusionnant : le CITE (Crédit d'Impôt pour la Transition Énergétique), ainsi que l’aide Habiter Mieux Agilité de l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH). En encourageant les projets de rénovation énergétique au sein des logements français, cette aide s’inscrit dans la démarche de transition énergétique du gouvernement.
Lire la suite