Comment calculer et réduire vos dépenses ?

Comment calculer et réduire vos dépenses ? Face à la hausse des prix de l'énergie et aux enjeux environnementaux, maîtriser ses dépenses énergétiques est indéniablement un enjeu majeur pour tous. Les événements récents, comme la crise du COVID-19 et la guerre en Ukraine, ont perturbé le marché énergétique, entraînant une augmentation des tarifs de l’électricité de 15% TTC en moyenne.

Une surconsommation d’énergie a un impact direct sur notre environnement, notamment en termes d’émissions de gaz à effet de serre. Ainsi, la maîtrise de nos dépenses énergétiques n’est pas seulement un enjeu économique, mais également environnemental : il est donc vital de comprendre et d'optimiser sa consommation pour contribuer à la lutte contre le changement climatique.

Comprendre sa consommation énergétique

La première étape pour comprendre et maîtriser vos dépenses énergétiques est de comprendre votre consommation. Dans un logement, on s’attarde principalement sur les postes suivants : 

Le chauffage 

Dans la plupart des cas, il s’agit de la part la plus importante de la consommation d’énergie d’un foyer, en particulier dans des zones géographiques au climat plus froid : en effet, celle-ci atteint environ 60% de la consommation énergétique globale du logement. Selon le type de système de chauffage (électrique, gaz, fioul, bois…), l'isolation du logement, ou encore les habitudes des occupants (température intérieure, ventilation…), votre consommation peut grandement varier.

La production d’eau chaude 

Grande part de la consommation énergétique d’un logement car représentant plus de 10% de celle-ci, elle dépend du nombre d’occupants et de leurs habitudes de consommation. Ainsi, des facteurs comme la fréquence ou la durée des douches ou bien le fait d’utiliser un lave vaisselle fréquemment ou non peuvent influencer grandement cette consommation. Le type de système de production d’eau chaude joue aussi.

L’éclairage et les appareils électroménagers 

Selon le nombre et le type d’appareils présents dans votre logement, et la performance énergétique de ceux-ci, votre consommation d’énergie va tendre à augmenter ou à diminuer. Leur part dans la consommation totale du logement avoisine d’ailleurs les 20%. Il en va de même pour vos éclairages : si ceux-ci ne sont pas performants et que vous les utilisez à une très haute fréquence, cet usage se répercute sur votre facture d’énergie.

Pour quantifier votre consommation d’énergie, vous avez plusieurs options. La plus facile reste de consulter vos factures d’énergie, qui vous donneront une première indication de votre consommation globale. Certains compteurs dits intelligents, de plus en plus répandus, vous permettent également de suivre votre consommation énergétique en temps réel, parfois même par poste et par pièce du logement. Enfin, n’hésitez pas à utiliser des outils en ligne ou des applications aidant à estimer votre consommation en fonction de vos équipements et de vos habitudes, notamment celle de votre fournisseur d’énergie. 

Calculer ses dépenses énergétiques:

Une fois que vous aurez une idée claire de votre consommation d’énergie, il est recommandé de procéder au calcul de vos dépenses énergétiques. Ainsi, vous comprendrez mieux l’impact de votre consommation sur votre budget, tout en mettant en lumière les postes de votre logement sur lesquels agir pour réaliser des économies. Prenez en compte deux éléments principaux dans ce calcul : 

Votre consommation d’énergie 

Comme abordé précédemment, n’hésitez pas à vous baser sur vos factures, votre compteur intelligent ou bien sur des outils de suivi de consommation.

Les tarifs actuels de l’énergie 

Ces tarifs varient selon le type d’énergie (électricité, gaz, fioul, bois…) et selon le fournisseur. Utilisez vos factures et consultez le site de votre fournisseur pour connaître ces tarifs, ou passez par un outil comparateur de tarifs d’énergie.

Multipliez ces tarifs par votre consommation d’énergie pour obtenir une estimation de vos dépenses énergétiques. Gardez bien en tête qu’il s’agit d’une estimation, et qu’elle peut varier selon les changements de tarifs ou dans votre consommation. Certains outils en ligne permettent aussi de réaliser ce calcul, prenant parfois en compte d’autres critères que les deux abordés ici. Ainsi, l’isolation de votre logement et vos habitudes de consommation pourraient entrer en compte, pour vous garantir l’estimation la plus réaliste possible.

Les petits gestes pour réduire sa consommation

Réduire sa consommation d’énergie ne veut pas nécessairement dire qu’il faut entreprendre de grands travaux de rénovation, ni d’acheter des équipements coûteux. Réaliser de simples gestes au quotidien suffit à réduire votre consommation et donc à améliorer votre empreinte carbone. Voici quelques unes de ces actions qui, combinées, font la différence : 

{{liste-1}}

En combinant des gestes aussi faciles et simples, vous pouvez réduire votre consommation énergétique, et par conséquent les dépenses qui y sont liées. Vous contribuerez également à la protection de l’environnement en réduisant vos émissions de gaz à effet de serre.

Solutions intermédiaires

Avant de vous lancer dans de grands travaux de rénovation énergétique, sachez qu'il existe des solutions simples, économiques et efficaces pour réduire votre consommation d'énergie. Ces dispositifs, faciles à installer, peuvent rapidement devenir vos alliés au quotidien. Voici quelques-uns de ces équipements intermédiaires qui peuvent faire la différence :

  • Le thermostat : un thermostat programmable vous permet de réguler la température de votre logement en fonction de vos besoins et de vos habitudes. En ajustant la température pendant vos absences ou la nuit, vous pouvez réaliser des économies substantielles sur votre facture de chauffage.
  • Le robinet thermostatique : installé sur vos radiateurs, il permet de régler la température pièce par pièce. Ainsi, chaque membre de la famille peut choisir la température qui lui convient le mieux, évitant ainsi le gaspillage d'énergie dans les pièces inoccupées.
  • Les interrupteurs avec minuterie : idéal pour les pièces où l'on ne reste pas longtemps comme les couloirs ou les toilettes, ce type d’interrupteur éteint automatiquement la lumière après un temps prédéfini, évitant ainsi d'oublier de l'éteindre.
  • Le mousseur : ce petit dispositif, à fixer à l'extrémité de vos robinets, permet de mélanger l'eau avec de l'air. Ainsi, vous consommez moins d'eau tout en ayant un débit semblable. C'est une solution économique et écologique, particulièrement efficace pour réduire votre facture d'eau chaude. Il est intéressant notamment pour les robinetteries anciennes.

En intégrant ces équipements dans votre quotidien, vous constaterez rapidement une baisse de vos dépenses énergétiques. Ces solutions intermédiaires sont un excellent point de départ avant d'envisager des travaux de rénovation plus conséquents. 

Investir pour économiser

Si la combinaison de petits gestes au quotidien a déjà un grand impact sur votre consommation énergétique et vos dépenses, investir dans des travaux de plus grande envergure entraîne une évolution encore plus intéressante et durable. Bien qu’initialement coûteux, ces travaux de rénovation énergétique se révèlent être rentables sur le long terme car étant une source majeure d’économies. Ainsi, voici quelques opérations efficaces et conseillées pour améliorer la performance énergétique de votre logement : 

L’isolation thermique et la ventilation

En l’absence d’une bonne isolation thermique, un logement laisse s'échapper une bonne partie de la chaleur en hiver, et de la fraîcheur en été. Ainsi, une isolation réussie permet de conserver une température intérieure idéale en toutes saisons, et permet de chauffer ou refroidir plus facilement les pièces. En effectuant ce type de travaux, vous gagnez non seulement en confort, mais faites aussi de grandes économies. L’isolation fait partie des travaux les plus efficaces en termes de gain de performance énergétique, et il est donc recommandé de s’y intéresser. L’isolation inclut aussi bien les murs, la toiture et les planchers de votre logement que ses portes et fenêtres. 

Il peut être intéressant de se pencher sur des travaux de ventilation en parallèle à ceux d’isolation. En effet, isoler son logement revient fréquemment à installer un nouveau système ou bien à modifier l’ancien.

Les travaux de chauffage et de chauffe-eau

Remplacer un système de chauffage ou un chauffe-eau ancien et peu performant par un nouveau système plus moderne et innovant est un choix logique pour réduire sa consommation d’énergie. Dans le cas du chauffage, s’il est associé à un logement bien isolé, il sera bien plus facile de chauffer l’intérieur sans surconsommer.

La production d’énergie renouvelable 

Catégorie de travaux moins fréquente mais tout aussi intéressante, l’installation d’un système de production d’énergie renouvelable peut être directement réalisée chez vous. Ainsi, vous pourrez produire une partie ou toute votre énergie, en réduisant considérablement vos émissions de gaz à effet de serre.

Réaliser ces travaux représente rapidement un coût important, mais il faut garder en tête l’existence de nombreuses aides financières pour vous accompagner dans votre projet. Avant de réaliser ces travaux, il est recommandé de réaliser un diagnostic ou un audit énergétique qui vous permettra d’identifier avec précision les travaux à privilégier pour votre logement. N’hésitez pas à consulter des artisans qui sauront vous aider et vous conseiller tout au long du projet.

{{cta-1}}

Conclusion

Maîtriser sa consommation énergétique est donc un enjeu majeur, que ce soit pour votre budget personnel ou pour la préservation de notre environnement. Chaque kilowattheure que vous économisez contribue à la préservation de nos ressources naturelles et à la lutte contre le réchauffement climatique. Gardez bien en tête que chaque geste compte ! Même des actions simples réalisées au quotidien permettent de réaliser des économies significatives. Garder l’habitude d’éteindre des éclairages inutiles ou de débrancher des appareils en veille sont des gestes anodins mais qui, cumulés, peuvent avoir un impact réel sur votre facture d’énergie.

Cela dit, pour permettre une réduction plus notable et surtout plus durable de votre consommation énergétique, des travaux de rénovation peuvent s'avérer nécessaires. Ainsi, ne négligez pas des opérations de plus grande envergure comme l’isolation de votre logement ou bien le remplacement de son système de chauffage par un nouveau plus performant. De nombreuses solutions existent pour vous aider à rendre votre logement moins énergivore et plus respectueux de l’environnement. Bien que ces travaux représentent un investissement conséquent, ils sont éligibles à des aides et seront dans la majorité des cas rentabilisés par les économies réalisées.

Enfin, n’oubliez pas que vous êtes loin d’être seul dans cette démarche : de nombreux artisans sont là pour vous épauler et vous conseiller durant toutes les étapes du projet. Alors n’hésitez plus : que vous vouliez entreprendre des travaux ou simplement prendre de meilleures habitudes via des petits gestes au quotidien, passez à l’action pour réduire votre consommation d’énergie !

{{cta-2}}

N'hésitez pas à vous renseigner sur les différents travaux de rénovation énergétique afin de les aborder au mieux.

Découvrir les travaux possibles

Commencez dès aujourd'hui votre projet de rénovation énergétique

S'inscrire sur Nidomio

What’s a Rich Text element?

The rich text element allows you to create and format headings, paragraphs, blockquotes, images, and video all in one place instead of having to add and format them individually. Just double-click and easily create content.

What’s a Rich Text element?

The rich text element allows you to create and format headings, paragraphs, blockquotes, images, and video all in one place instead of having to add and format them individually. Just double-click and easily create content.

Réglez correctement votre chauffage 

En réglant votre thermostat sur des températures raisonnables et adaptées aux saisons et aux pièces de la maison, vous pouvez réaliser des économies sans pour autant impacter votre confort. Pensez également à baisser voir couper le chauffage lorsque cela est possible, notamment la nuit et lorsque vous êtes absent. A noter que selon l’ADEME (Agence de l'Environnement de la Maîtrise de l’Energie), baisser de seulement un degré votre chauffage au quotidien permettrait de réaliser déjà 7% d’économies sur votre facture d'énergie globale.

Éteignez les appareils en veille 

Les appareils en veille consomment de l’énergie inutilement. Pensez donc à les éteindre totalement lorsque vous ne les utilisez pas. 

Faites des économies d’eau 

La production d’eau chaude consomme une grande part d’énergie au sein de votre logement. Il est donc important de réduire cette consommation, en prenant par exemple des douches plus courtes, en baissant la température de l’eau, ou en évitant de laisser un robinet ouvert inutilement.

Utilisez efficacement vos appareils électriques 

Certains appareils peuvent consommer beaucoup d’énergie. Ainsi, utilisez-les de la manière la plus optimisée possible. Par exemple, ne lancez pas un lave vaisselle ou une machine à laver s’ils ne sont pas à pleine charge. Veillez à ne pas oublier d’éteindre tout appareil énergivore après utilisation. Si vous remplacez des appareils, essayez de choisir de nouveaux modèles plus performants et moins énergivores.

Éteignez les éclairages inutiles et profitez de la lumière naturelle 

N’allumez pas vos éclairages lorsque la lumière extérieure suffit à elle seule. Pensez également à éteindre ces éclairages lorsque personne ne se trouve dans la pièce concernée ou que personne n’est présent dans le logement. Vous pouvez aussi remplacer vos éclairages par de nouveaux plus performants et plus respectueux de l’environnement, comme des ampoules LEDs.

What’s a Rich Text element?

text

heading 3

grgr

heading 4

The rich text element allows you to create and format headings, paragraphs, blockquotes, images, and video all in one place instead of having to add and format them individually. Just double-click and easily create content.

rrrrrrr rrr rrr

zefzefzefzefze

  • zefzefzefzez
  • zefzefzef
  • zefzefzef

zefzefzefzef

zefzefzefzef

  1. zffezfzefzef
  2. zefzefzefze
  3. zefzefzefzefzef

zefzefzefzefze

Static and dynamic content editing

A rich text element can be used with static or dynamic content. For static content, just drop it into any page and begin editing. For dynamic content, add a rich text field to any collection and then connect a rich text element to that field in the settings panel. Voila!

How to customize formatting for each rich text

Headings, paragraphs, blockquotes, figures, images, and figure captions can all be styled after a class is added to the rich text element using the "When inside of" nested selector system.

Articles similaires

Profils Fiscaux MaPrimeRénov’ 2024 : Trouvez Votre Catégorie

12/6/2024
MaPrimeRénov’ est une aide gouvernementale visant à encourager les travaux de rénovation énergétique. Pour savoir si vous êtes éligible et à quels montants votre ménage peut prétendre, vous devez connaître votre profil fiscal. Cet article vous aidera à comprendre comment le déterminer.
Lire la suite

Certificats d'Economie d’Energie (Primes CEE)

12/6/2024
Les primes des Certificats d'Économie d’Energie, ou CEE, sont encadrées par l’Etat. Elles sont proposées par les grands fournisseurs d’énergie aux particuliers. En effet, ils sont responsables d’une part majeure des émissions de gaz à effet de serre, et doivent compenser cette pollution grâce à la promotion de l’efficacité énergétique : ils incitent donc les consommateurs à réaliser des économies d’énergie, notamment en rénovant leurs logements. S’ils ne respectent pas cela, ces fournisseurs font face à une lourde pénalité financière. Tous les fournisseurs sont concernés, quelle que soit la forme d’énergie qu’ils proposent (électricité, fioul, chaleur, gaz, froid, carburant automobile…), et certaines grandes enseignes de distribution peuvent également allouer ces aides.
Lire la suite

MaPrimeRénov’ Geste par Geste

11/6/2024
MaPrimeRénov’ est l’aide principale mise en place par l’Etat, pour encourager les particuliers dans leurs travaux de rénovation énergétique. Elle vise à remplacer deux anciennes aides en les fusionnant : le CITE (Crédit d'Impôt pour la Transition Énergétique), ainsi que l’aide Habiter Mieux Agilité de l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH). En encourageant les projets de rénovation énergétique au sein des logements français, cette aide s’inscrit dans la démarche de transition énergétique du gouvernement.
Lire la suite