Article vérifié le
4/3/2024

Travaux d'isolation

Isoler son logement est une étape clé pour vous garantir un confort thermique optimal tout en réduisant considérablement votre consommation d’énergie. Un logement à l’isolation négligée voit sa chaleur s’échapper en hiver et la fraîcheur disparaître en été, ce qui rend l’intérieur inconfortable pour ses occupants et entraîne une consommation énergétique excessive, se répercutant sur les factures.
Partager cet article

Au contraire, une bonne isolation vous garantit un certain confort tout au long de l’année, votre qualité de vie s’améliorant grâce à la température intérieure idéalement stabilisée.

Comprendre l'isolation

Pour se lancer dans des travaux d’isolation, il faut bien évidemment se renseigner afin d’optimiser au mieux votre projet pour qu’il corresponde aux exigences de votre logement. L’isolation thermique permet de réduire les transferts de chaleur entre l’intérieur et l’extérieur, en visant les ponts thermiques présents dans votre logement : c’est un procédé essentiel pour vous garantir une température agréable en toute saison sans avoir à surchauffer ou à trop climatiser votre intérieur. Si l’on recherche souvent l’isolation thermique dans le cadre de la rénovation énergétique, il ne faut pas oublier que l’isolation acoustique reste également une option : votre confort de vie sera augmenté par la réduction de bruits extérieurs, en particulier si votre logement se situe dans un environnement bruyant.

Il est d’ailleurs possible de réaliser ces deux isolations simultanément, les techniques et matériaux employés dans les cas étant similaires. Cependant, il est important de garder en tête que tous les matériaux ne sont pas égaux en termes d’isolation thermique et sonore.

Les différentes parties de la maison à isoler

Lorsqu’il s’agit d’isolation, toutes les parties de votre logement ont leur importance. En effet, les déperditions thermiques ne se limitent pas qu’à une seule zone, et sont réparties à travers les différents éléments composant votre logement. Ainsi, on procède à l’isolation de la toiture, des murs, des planchers bas et des portes et fenêtres.

  • Isoler votre toiture représente l’opération la plus facile et efficace que vous pouvez entreprendre en termes d’isolation pour votre rénovation énergétique : on estime que 25% à 30% des déperditions d’énergie de votre logement y sont localisées, ce qui vous garantit de réaliser des économies conséquentes à l’issue des travaux.
  • Les murs, quant à eux, laissent s’échapper environ 20% à 25% de la chaleur d’un logement, de par leur grande surface de contact avec l’extérieur.
  • Si vous possédez des planchers bas, et surtout s’ils sont situés au-dessus d’un sous-sol non chauffé ou d’un vide sanitaire, ils peuvent être responsables de jusqu’à 10% des déperditions thermiques.
  • Ce pourcentage peut monter à 15% pour les portes et fenêtres, souvent négligées à tort lorsqu’il s’agit de rénover un logement. Il est particulièrement intéressant de les remplacer lorsqu’elles sont anciennes ou à simple vitrage.

Chacune de ces parties de l’habitation a son importance dans le cadre d’une rénovation globale, car c’est ce tout qui contribuera à l’efficacité globale de votre logement. Cependant, s’il faut choisir une isolation avant les autres, on conseillera de se concentrer sur les zones provoquant le plus de déperditions thermiques, telles que les murs ou le toit. La meilleure décision se prend en effectuant un audit énergétique avec des professionnels, afin d’identifier quelles parties de votre maison sont prioritaires.

Les matériaux d'isolation

Lors de travaux d’isolation, il est important d’accorder un soin particulier au choix du matériau. En effet, il en existe une grande variété sur le marché, et ne sont pas tous égaux sur les mêmes critères, qu’il s’agisse de l’impact environnemental, du coût ou de l'efficacité. 

{{liste-1}}

Durant le choix de votre matériau d’isolation, prenez en compte plusieurs facteurs, parmi lesquels votre budget, la région climatique, le type de bâtiment… Il est donc recommandé de se faire accompagner par un professionnel pour ce choix, afin de trouver le matériau le plus adapté à votre situation.

Les techniques d'isolation

Le choix est large lorsqu’il s’agit de choisir une technique d’isolation pour sa maison, chacune d’entre elles possédant ses avantages et inconvénients.

{{liste-2}}

Il reste conseillé de consulter un professionnel, afin d’établir facilement quelles zones à isoler sont à prioriser dans votre logement, et quelle serait la technique la mieux adaptée à ces travaux.

Le coût des travaux d'isolation

Il est difficile de poser un prix sur des travaux d’isolation, car il dépend de plusieurs facteurs, importants à connaître pour mieux anticiper votre budget.

Le type d'isolation et la technique choisie influencent beaucoup le prix final. Par exemple, comme évoqué précédemment, l’ITI reviendra moins chère que l’ITE dans le cadre de l’isolation des murs. Selon le matériau choisi, le prix peut grandement varier, notamment selon l’impact environnemental de celui-ci, ses performances et son coût de fabrication. 

Bien sûr, plus la surface à isoler est grande, plus le budget augmente en conséquence, bien que certaines zones du logement peuvent devenir rapidement rentables. A noter que dans certains cas, le coût au mètre carré tend à diminuer avec l'augmentation de la surface à isoler. Selon la complexité des travaux, des frais supplémentaires peuvent se révéler. En effet, si votre logement nécessite des adaptations spécifiques, comme le déplacement de radiateurs ou de prises électriques le temps d’une ITI, cela peut s’ajouter à la facture totale. l’ITE quant à elle pourrait être plus complexe si votre logement possède des balcons.

Les aides financières disponibles pour ces travaux

Que vous choisissiez de réaliser une seule opération d’isolation ou plusieurs, l’investissement requis tend à devenir important très rapidement. Heureusement, de nombreuses aides vous sont proposées pour vous encourager dans ces travaux et vous accompagner dans leur financement. Ainsi, pour des travaux d’isolation, vous pouvez considérer les aides suivantes :

  • MaPrimeRénov’ : ouverte à tous les propriétaires (occupants ou bailleurs) ainsi qu’aux copropriétés. Le montant de l'aide dépend des revenus du foyer, du type de travaux réalisés et de la performance énergétique obtenue à l’issue des travaux. Les ménages aux revenus les plus modestes pourront aussi prétendre à MaPrimeRénov’ Sérénité.
  • Les Primes CEE (Certificats d’Économies d’Énergie) : primes, prêts à taux bonifiés ou diagnostics gratuits proposés par les grands fournisseurs d’énergie pour inciter leurs clients à réaliser des travaux d’économies d’énergie.
  • L'Éco-PTZ (Éco Prêt à Taux Zéro) : prêt sans intérêts destiné à financer des travaux de rénovation énergétique, accordé sans conditions de ressources.
  • La TVA réduite à 5,5%
  • Les aides des collectivités locales : selon votre région, département ou commune il se peut que des aides soient proposées pour réaliser vos travaux d'isolation. Elles prennent la forme de subventions, de prêts à taux bonifiés ou de conseils gratuits.

Notez que la plupart de ces aides sont cumulables, ce qui vous permet de financer une grande partie du montant de vos travaux.

{{cta-1}}

Conclusion

Choisir d’isoler son logement, c’est faire un pas majeur vers l’amélioration de votre confort thermique et la réduction de votre consommation d’énergie. Il vous sera possible de maintenir une température intérieure confortable pour tous quelle que soit la saison, tout en limitant les déperditions de chaleur ou les surchauffes éventuelles. Il s'agit également d’un investissement très rentable sur le long terme, ce qui se constate rapidement sur vos factures d’énergie d’après travaux. Votre bien immobilier gagne en valeur, tout en devenant plus respectueux de l’environnement par la réduction de ses émissions de gaz à effet de serre. Si vous envisagez à présent d’entreprendre des travaux d’isolation, n’hésitez pas à vous renseigner grâce à nos articles et en vous rapprochant d’un accompagnateur et des professionnels qualifiés qui vous épauleront dans vos choix et démarches.

{{cta-2}}

Retrouvez le détail de chacune de ces aides, leur montant, leurs délais et leurs éventuels prérequis dans notre guide des aides complet

Guide des aides

Je commence à planifier mon projet dès maintenant

S'inscrire sur Nidomio

What’s a Rich Text element?

The rich text element allows you to create and format headings, paragraphs, blockquotes, images, and video all in one place instead of having to add and format them individually. Just double-click and easily create content.

What’s a Rich Text element?

The rich text element allows you to create and format headings, paragraphs, blockquotes, images, and video all in one place instead of having to add and format them individually. Just double-click and easily create content.

Laine de verre

Parmi les matériaux privilégiés pour ce type de travaux, on retrouve la laine de verre : intéressante pour sa performance en termes d’isolation thermique et acoustique, elle est souvent moins chère que d'autres matériaux. Cependant, elle peut être irritante lors de la pose, et est énergivore à produire.

Laine de roche

La laine de roche, proche de la laine de verre pour ses performances, est néanmoins plus résistante au feu et moins irritante lors de la pose. L’installation peut quand même s’avérer plus complexe, car il s’agit d’un matériau très dense. Son coût est en revanche un peu plus élevé.

Polystyrène

Plus léger, facile à poser et possédant une bonne isolation thermique, le polystyrène est aussi un matériau de choix. Cela dit, son impact environnemental est plus important que d’autres matériaux et il possède une moins bonne isolation acoustique. Il résiste également moins bien au feu.

Ouate de cellulose

Plus écologique car fabriquée de papier recyclé, la ouate de cellulose offre en plus une bonne isolation thermique et acoustique. Elle coûte en revanche plus cher que les laines minérales, et doit être posée par un professionnel.

Liège

Le liège est également un matériau naturel, et il résiste au feu. Il est un peu plus coûteux que d’autres matériaux mais assure une bonne isolation acoustique et thermique.

Isolation des murs

Dans le cadre de l'isolation des murs, on procède à une isolation par l’intérieur (ITI), ou par l’extérieur (ITE). l’ITI consiste à poser l’isolant sur les murs intérieurs du logement, ne modifiant donc pas l’extérieur de celui-ci. Cependant, la surface intérieure est réduite et il faut souvent redécorer après les travaux. Elle reste moins chère que l’ITE, qui elle consiste à poser l’isolant sur les murs extérieurs. Après travaux, le logement gagne une meilleure performance énergétique qu’avec l’ITI car l’ITE supprime tous les ponts thermiques. En revanche, l’aspect extérieur de la maison sera modifié, et il faudra une autorisation de travaux.

Isolation du toit

L’isolation du toit se fait également par l’intérieur (via les combles) ou par l’extérieur (directement par la toiture). Si vous avez des combles perdus (non aménagés), plusieurs techniques sont possibles, comme le soufflage, soit la projection d’isolant. Si les combles sont habitables/aménageables, l’isolation sous rampants est privilégiée. Pour ce qui est de l’extérieur, les techniques changent selon si vous avez une toiture classique ou un toit plat/terrasse. La toiture classique sera isolée par le sarking, ou par l'installation de panneaux porteurs, tandis que l’on a recours à la technique de la toiture inversée ou à celle de la toiture chaude pour le toit plat.

Isolation des planchers

L’isolation des planchers bas se fait soit au niveau du plancher supérieur (sous des combles perdus), soit pour des planchers bas sur local non chauffé (cave, garage, vide sanitaire…). On a alors recours à la projection d’isolant dans le premier cas. Pour un plancher bas sur local non chauffé, on choisit souvent la fixation de panneaux ou le flocage.

Isolation des fenêtres

Enfin, les fenêtres se voient souvent être remplacées par de nouvelles mieux isolées, à double ou triple vitrage. Le double reste le plus courant et recommandé.

What’s a Rich Text element?

text

heading 3

grgr

heading 4

The rich text element allows you to create and format headings, paragraphs, blockquotes, images, and video all in one place instead of having to add and format them individually. Just double-click and easily create content.

rrrrrrr rrr rrr

zefzefzefzefze

  • zefzefzefzez
  • zefzefzef
  • zefzefzef

zefzefzefzef

zefzefzefzef

  1. zffezfzefzef
  2. zefzefzefze
  3. zefzefzefzefzef

zefzefzefzefze

Static and dynamic content editing

A rich text element can be used with static or dynamic content. For static content, just drop it into any page and begin editing. For dynamic content, add a rich text field to any collection and then connect a rich text element to that field in the settings panel. Voila!

How to customize formatting for each rich text

Headings, paragraphs, blockquotes, figures, images, and figure captions can all be styled after a class is added to the rich text element using the "When inside of" nested selector system.

Articles similaires

Profils Fiscaux MaPrimeRénov’ 2024 : Trouvez Votre Catégorie

12/6/2024
MaPrimeRénov’ est une aide gouvernementale visant à encourager les travaux de rénovation énergétique. Pour savoir si vous êtes éligible et à quels montants votre ménage peut prétendre, vous devez connaître votre profil fiscal. Cet article vous aidera à comprendre comment le déterminer.
Lire la suite

Certificats d'Economie d’Energie (Primes CEE)

12/6/2024
Les primes des Certificats d'Économie d’Energie, ou CEE, sont encadrées par l’Etat. Elles sont proposées par les grands fournisseurs d’énergie aux particuliers. En effet, ils sont responsables d’une part majeure des émissions de gaz à effet de serre, et doivent compenser cette pollution grâce à la promotion de l’efficacité énergétique : ils incitent donc les consommateurs à réaliser des économies d’énergie, notamment en rénovant leurs logements. S’ils ne respectent pas cela, ces fournisseurs font face à une lourde pénalité financière. Tous les fournisseurs sont concernés, quelle que soit la forme d’énergie qu’ils proposent (électricité, fioul, chaleur, gaz, froid, carburant automobile…), et certaines grandes enseignes de distribution peuvent également allouer ces aides.
Lire la suite

MaPrimeRénov’ Geste par Geste

11/6/2024
MaPrimeRénov’ est l’aide principale mise en place par l’Etat, pour encourager les particuliers dans leurs travaux de rénovation énergétique. Elle vise à remplacer deux anciennes aides en les fusionnant : le CITE (Crédit d'Impôt pour la Transition Énergétique), ainsi que l’aide Habiter Mieux Agilité de l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH). En encourageant les projets de rénovation énergétique au sein des logements français, cette aide s’inscrit dans la démarche de transition énergétique du gouvernement.
Lire la suite